Rapports

Rapports d’activités Alphadev 2008

 

SOMMAIRE

I GENRE ET DÉVELOPPEMENT

– CELEBRATION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME : 08 MARS 2008

– LANCEMENT DU PROJET PROMOTION DE L’APPROCHE GENRE DANS

LES PRATIQUES SOCIALES ET POLITIQUES PUBLIQUES DECENTRALISEES.

– ETUDE DIAGNOSTIC SUR LA SITUATION DE REFERENCE DES GROUPEMENTS

– ATELIER DE RESTITUTION ETUDE DIAGNOSTIQUE

– ANIMATIONS JURIDIQUES

  1. RENFORCEMENT DE CAPACITÉ

– FORMATION EN GENRE ET DEVELOPPEMENT DURABLE

-FORMATION SUR LE LEADERSHIP FEMININ ET LE DEVELOPPEMENT LOCAL

– CONGÉS SOLIDAIRES

– OUVERTURE DES CERCLES

– ALPHAFR

III PARTENARIAT

– VISITES D’ÉCHANGES AU CANADA

IV AUTRES ACTIVITES

V VISIBILITÉ

CONCLUSION

Introduction :

ALPHADEV a ouvert de nouveaux chantiers durant cette année, mais également la

consolidation de ses acquis. Il s’agit pour l’équipe d’alphadev de répondre aux

nombreuses sollicitations de la population qui entre dans sa lutte contre l’exclusion

sociale.

L’offre de services et l’esprit d’équipe ont permis à ALPHADEV d’assurer son

fonctionnement de façon autonome.

Durant cette année 2008, les activités ont tourné autour des axes suivants :

I / GENRE ET DEVELOPPMENT

  1. Célébration de la Journée Internationale de la Femme : 08 mars

2008

ALPHADEV dans le cadre de la promotion du

genre a commémoré, la Journée International

de la Femme le 8 Mars 2008 par un forum

intercommunal à la maison de la femme de

Malika regroupant les élues des communes de

Yeumbeul nord, Yeumbeul sud, Malika, et de

Keur Massar, des femmes enseignantes et des

membres d’Organisations de la Société Civile,

a été tenu sur le thème participation crédible et efficace des femmes aux élection

locales.

L’objectif de la session était de faciliter le dialogue entre

conseillères et femmes leaders afin d’élaborer des stratégies

pour une participation crédible des femmes aux élections

locales.

  1. Lancement du projet promotion de l’approche genre dans les pratiques

sociales et politiques publiques décentralisées.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Appui au Programme National de

Bonne Gouvernance composante Acteurs Non Etatique (9ème Fonds Européen de

3

Développement), ALPHADEV bénéficiant du programme financé par l’Union Européenne

et l’Etat du Sénégal a organisé une journée de lancement du projet promotion de

l’approche genre dans les pratiques sociales et politiques publiques décentralisées.

L’atelier de lancement a été tenu le 5 juin 2008 au CDEPS

de Yeumbeul Nord.

Les participants (es) étaient composés des élues locales

(Yeumbeul, Malika, Keur Massar), des membres du bureau

de la fédération, des parajuristes, des animatrices, des

représentants des associations locales et des étudiants.

L’objectif était de partager le projet et de réfléchir sur les stratégies d’intégration du

genre dans les pratiques sociales et politiques publiques décentralisées.

  1. a/ Mobilisation sociale

Suite à l’atelier de lancement, une mobilisation sociale

a été organisée pour la promotion et la vulgarisation

du projet promotion de l’approche genre au niveau de

la communauté de la zone des Niayes et sur toute

l’étendu du territoire national.

Il y avait une forte délégation du Ministère de la

Famille, de l’Entreprenariat féminin et de la Micro finance composée de la cellule genre,

de la direction de la protection des droits de l’enfant et la direction pour la promotion de

l’entreprenariat féminin, Les autorités locales, avec le sous Préfet de la zone des Niayes,

les représentants des maires et les élus locaux.

Il y avait également les représentants de l’unité de gestion du projet (UGP /PAPNBG). Les

notables de quartier, les autorités coutumières, les Imams, les directeurs d’école, les

ONGs et les associations locales, les membres de la fédération des femmes « Jàng ngir

suqaliku » et toute la population environnante.

Les participants étaient prés de 2000.

La manifestation a été largement couverte par les

médias : Journal télévisé de 20H de la RTS le 05

juin, journal télévisé en langues française et

4

nationales de Canal Info le 07et 08 juin, journal télévisé d’Africable du 6 juin 2008, presse

écrite, le Soleil et le Quotidien.

Il y a eu aussi les radios communautaires telles que : Oxygènes, Afia FM, Ndef leng.

  1. Etude diagnostic sur la situation de référence des groupements et des

partenaires au projet dans les régions de Dakar Thiès Kaolack et Saint Louis

Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’action « Promotion de l’Approche

Genre dans les pratiques sociales et politiques décentralisées »

De manière plus précise, l’objectif de l’étude est de produire un document de référence

sur les besoins en formation des acteurs/actrices et particulièrement des femmes et des

filles, à partir de données quantitatives et qualitatives permettant de réaliser un état des

lieux dans la zone d’intervention d’ALPHADEV.

L’étude diagnostic a été effectuée par une personne ressource en collaboration avec une

équipe de vingt quatre (24) enquêteurs.

Elle a été effectué sur un échantillon de (47) organisations de femme et de jeune fille, sur

(32) familles et (08) organisations et collectivités locales de nos zones d’intervention.

Des questionnaires ont été élaborés et administrés aux cibles puis le dépouillement et la

synthèse des donnés ont été fait.

Eléments tirés

➢ sur 47 groupements évalués, que le niveau de fonctionnement est moyen (15 sont structurés et fonctionnels, 24 moyennement structurés et 08 pas du tout structurés).

➢ Leur principale activité reste pratiquement le commerce (35 groupements sur 47

l’exercent soit un taux de 74,46%).

➢ Nous avons aussi noté que la force de la quasi-totalité des groupements repose

sur la solidarité et le financement.

➢ En outre la faiblesse la plus importante pour les groupements de femme reste

l’insuffisance des financements pour mener des activités de grande envergure.

➢ Leur niveau d’assimilation du genre est très faible et l’accès aux services sociaux

de base près que inexistant.

Cependant dans les collectivités et organisations locales le genre est compris mais n’est

pas pris en compte dans leur fonctionnement, dans l’élaboration et l’évaluation de leur

politique.

5

Dans les familles, le niveau de discrimination est assez faible la plus part des ressources

sont contrôlées par les femmes. L’accès aux services sociaux de base reste encore

difficile.

  1. Atelier local de restitution de l’étude diagnostic sur la situation de référence

des groupements dans la région de Dakar

L’atelier de restitution de l’étude diagnostic de la situation de référence des groupements

a été tenu durant septembre 2008 au CEDEPS de Yeumbeul

L’objectif était de valider les données recueillies afin de trouver des solutions aux

problèmes identifiés dans les groupements pour développer des actions concrètes à

mettre en œuvre.

  1. Animations juridiques

Dans le souci d’informer et de mieux vulgariser leurs droits et devoirs, ALPHADEV

organise des animations juridiques au sein des groupements de femmes à travers la

région de Dakar, Saint louis et Thiès. C’est ainsi que des causeries ont été tenues dans

les cinquante neuf (59) groupements de la fédération « Jàng Ngir Suqaliku » de la

fédération des femmes de Dounguel (Saint Louis) qui regroupe trois (3) groupements de

femmes et dans les huit (08) nouveaux centres d’alphabétisation (Yeumbeul, Malika, Keur

Massar, Bayakh).

Les différents thèmes abordés tournent autour de :

▪ La famille (Le mariage rôle et responsabilité des parents envers les enfants,

obligation alimentaire….).

▪ Les actes d’Etat Civil (acte de naissance, mariage, divorce..ect)

▪ Les violences faites aux femmes et aux enfants et ses mesures de prévention.

▪ Le genre

▪ GIE /Association (niveau organisationnel de groupement, Activités génératrices de

revenus, rôle et responsabilité des membres d’un groupement, outils de gestion,

remobilisation, le leaderships).

Dans les causeries le nombre de bénéficiaires par animation se situe entre 10 et 25

participants (es)

Dans les manifestations de quartier ils ou elles étaient entre 30 à 120 bénéficiaires par

manifestation.

6

Le nombre d’heures totalisé est aux environs de 780h soit 1h30mm à 3h par animation

publique.

Résultats obtenus

➢ 398 animations tenues (390 Causeries, 8 manifestations publiques dans les

quartiers).

➢ Redynamisation des groupements de la fédération

➢ Conscientisation des femmes et des jeunes filles des groupements sur leurs droits

et devoirs à travers les thèmes développés (4.002 participants dont

3802 femmes et 200 hommes)

➢ Engagement et implication des femmes

Difficultés rencontrés

➢ L’indisponibilité de certains hommes pour participer aux causeries

➢ Thème très sensible pour faire face à la coutume tel que l’excision, le genre… etc.

  1. Célébration de la Journée mondiale de prévention des abus envers les

enfants

ALPHADEV membre de la coalition

mondiale de prévention des abus envers

les enfants, a célébré la journée mondiale

du 19 Novembre 2008, portant sur la

prévention des abus envers les enfants

par l’organisation une animation portant

sur le thème viol au centre des jeunes

filles de Malika et à l’école en

collaboration avec les instituteurs et les animateurs pour sensibiliser les jeunes et les

enfants sur la prévention du viol. Avec la présence de 100 participants (enfants et jeunes

filles).

Il s’agissait de réfléchir par l’approche Reflect, développée par ALPHADEV, sur les

causes et conséquences que constituent ce fléau pour la population, mais également de

dégager des stratégies de préventions adaptées à nos réalités socio économiques

7

II/ RENFORCEMENT DE CAPACITE

  1. Formation en Genre et développement durable

La chargée de programme des droits de la femme et de l’enfant d’ALPHADEV a bénéficié

d’une formation en genre et développement organisée par l’Association Interdisciplinaires

de Développement Environnemental (AIDEP) en collaboration avec le monde selon les

femmes du 14 avril au 14 mai 208 en Belgique

  1. Formation sur le leadership féminin et le développement local

Suivant les recommandations de l’atelier de lancement et dans le souci de satisfaire les

besoins, il a été organisé une session de capacitation des femmes leaders et des

conseillères sur le leadership et le genre.

Les participants étaient au nombre de 40

participants composés des conseillères des 4

communes (Yeumbeul Nord et Sud, Malika et

Keur Massar.), des femmes leaders de la

fédération « Jàng ngir Suqaliku », et les

facilitateurs des régions de Thiès, Kaolack et de Saint Louis (Dounguel)

Plusieurs thèmes ont été abordés notamment

▪ La décentralisation (définition, les 9 domaines de compétences transférés, rôles

des élues …).

▪ le genre et leadership.

▪ Les droits de la femme (les textes qui éliminent toutes formes de discrimination

envers les femmes

Le régime matrimonial, le droit d’accéder à la justice, droit à la participation, à l’habitat, à

la succession …..).

Les techniques de campagne électorale et de communication.

Dans le cadre des politiques mises en place une large place est prévue pour la

décentralisation et une participation de qualité des femmes à la gestion des affaires

locale.

Des chiffres ont été donnés pour étayer l’argumentation. Le nombre de région au Sénégal

(11) ,67 communes, 43communes d’arrondissements et 420 communautés rurales …

8

Les rôles des élus locaux plus précisément ceux des conseillères (qui sont la porte parole

de la population, par conséquent elles doivent recenser leurs besoins pour le

développement local) ont été aussi développés.

Recommandations ➢ Décentralisation de la formation dans les régions

➢ Autre session de formation sur les enjeux budgétaire dans les collectivités, le vote,

droit de la femme, le plaidoyer …

  1. Suivi organisationnel des groupements

Les trois réseaux des groupements (Jokkoo/Jokkondiral, Bamtaaré/JIgéen ñi et

Dental/Jigéen ñi) se réunissent chaque mois avec l’équipe

de suivi d’ALPHADEV pour faire l’état de leurs activités qui

se tournent au tour de prêts rotatifs au sein de leurs

groupements. Cette année les deux

réseaux (Bamtaaré/Jigéen et Jokkoo/Jokkondiral) ont

financé respectivement un montant de 5 000 000FCFA et

3 000 000FCFA à leurs groupements membres pour le

développement de leurs activités.

  1. Ouverture de cercles Reflect et Alphabétisation familiale dans les régions de Kaolack, Thiès et Dakar

Dans de le cadre de la mise en place de son programme expérimental Reflect et

Alphabétisation familiale, une session de formation des facilitateurs a été tenue suite à

l’étude de milieu menée durant le mois d’avril 2008.

Cet atelier de formation de facilitateurs a été tenue au mois de juin et a regroupé une

dizaine de participants, venant différents groupements ciblés. Cette session a permis

d’aborder différents thèmes que sont entre

autres : la notion de la famille, les rôles et

responsabilités des parents dans l’éducation

des enfants…

Atelier de formation des facilitateurs

9

Ainsi nous avons ouvert 08 cercles (centres d’alphabétisation) qui sont répartis comme

suit : 1 à Malika ,2 à Yeumbeul, 3 à Keur Massar (2 Darou Missette et 1 Boune), 1 à

Bayakh, et 1 à Fass Baba Thiané (Kaolack).

Résultats obtenus

➢ Les cercles ont démarré avec un effectif de

310 bénéficiaires.

➢ Tenue régulière des séances

➢ Les participantes sont sensibilisées sur les

procédures de déclaration de naissance, de

reconnaissance juridique, sur les violences

Cercle Fass baba thiane faites aux femmes et aux enfants et sur le

genre.

➢ En dehors des cours, les membres des cercles élaborent des outils Reflect pour

analyser les problèmes de leur localité. Des idées d’actions sont identifiées et leur

mise en œuvre est assurée sous forme de plan d’action.

➢ Les différents centres développent aussi des activités génératrices de revenus

  1. congés solidaires

Suite au constat de manque d’infrastructures de formation capables de satisfaire les

besoins de renforcement des capacités des populations et des acteurs de développement

en particulier, ALPHADEV dans son souci permanent de favoriser un développement

endogène à la base a reçu une volontaire

spécialiste en réseautage durant le mois de

décembre 2008 en partenariat avec le

Centre Canadien d’Etude et de Coopération

Internationale et le Réseau International

Solidaire des Opérateurs et Acteurs en

Alphabétisation (RISOA)

Ainsi 10 visites ont été effectuées au niveau

des organisations partenaires pour identifier leurs capacités et leurs besoins.

10

Ces visites nous ont permis de faire le portrait de ces différentes organisations

communautaires.

A l’issus des visites, un atelier de formation regroupant

11organisation sur les techniques de réseautage a

été tenu. Cet atelier nous a permis de mettre en

place un réseau des partenaires d’ALPHADEV du

département de Pikine.

Ce réseau étant un cadre d’échange et concertation afin

d’identifier les besoins et trouver des solutions

appropriées mais également de rentabiliser les produits

commerciaux des femmes.

III/ ALPHAFR L’initiation à l’informatique Alphabétisation en français

Pour diversifier son offre de services, ALPHADEV a innové avec l’initiation à

l’informatique des femmes néo alphabètes et l’alphabétisation en français par la mise sur

pied d’une classe Alphafr pour mieux répondre aux attentes

des bénéficiaires.

Cette Classe se veut être à la fois un cadre

d’apprentissage du français mais aussi l’usage de l’outil

informatique.

Alphafr dans sa phase initiale a effectué des activités

d’initiation et de translation de la langue locale à la langue française de certains savoirs.

Ceci a persisté dans sa pérennisation des acquis avec un changement de calendrier qui a

permis de renforcer les cours aussi bien les séances de travail. Ainsi une rubrique y était

ajoutée à savoir : l’art culinaire.

Les activités sont axée autour de : L’Expression orale, L’Expression écrite, santé de la

reproduction, initiation à l’informatique et l’Art culinaire.

Résultats obtenus

A travers la classe, nous avons voulu donner un peu plus de responsabilité et de liberté

aux participants de pouvoir créer et progressivement mettre en application leurs acquis.

11

La mise en valeur de leurs savoirs nous permet de perfectionner le langage écrit donc

tout ce qui entre en vigueur pour la création de phrases correctes.

Ces exercices leur ont permis de faire une translation de la langue locale au français de

certaines expériences vécues.

Nous pouvons noter que c’est la consolidation et la fixation des savoirs. Il a été introduit la

notion d’Excel avec le calcul des unités simples et l’addition par la somme automatique.

Art Culinaire L’art culinaire est une initiative qui vient renforcer l’animation de la salle mais aussi la

capacité des participants à la mise en application des

savoirs acquis en santé alimentaire. Pour ce faire nous

avons réparti les recettes en trois parties que

sont :

  • La pâtisserie
  • La cuisine simple (sur le Plat)
  • Les crèmes desserts

La Classe Alphafr permet également aux participants de se connecter et effectuer des

échanges avec les participants du carrefour Saint Charles de Montréal au Canada, fruit

de la visite d’échanges au Canada en 2007.

Egalement des cours en informatique sont donnés aux jeunes de la banlieue.

A ce jour 23 jeunes sont formés en Initiation et en bureautique Autres activités

ALPHADEV a participé à l’ensemble des activités organisées par la plate forme des Acteurs

Non Etatiques (ANE) ainsi qu’à la rencontre préparatoire de la ConfiteaIV au mois d’avril 2008

IV Partenariat

Visites d’échanges au Canada

Le Réseau des Groupements Populaires en Alphabétisation du Québec (RGPAQ)

partenaire du Centre Canadien d’Etude et de Coopération Internationale (CECI) venu

assister au séminaire professionnel « Dakar 2007 » a visité en novembre 2005, le

programme Reflect dans la banlieue dakaroise. Cette visite a donné naissance à un

partenariat solide bâti sur les échanges d’expériences.

12

Ce programme de visite s’étale sur une période de trois ans dans l’axe Québec /Sénégal.

Suite au séjour de nos praticiens en 2007, deux formatrices du Regroupement des

Groupes Populaires en Alphabétisation du Québec pendant quinze jours sont venues à

l’automne 2007 au Sénégal pour une formation sur l’approche Reflect.

En 2008, nos praticiens avaient séjourné au Canada pour rencontrer d’autres groupes

alpha, afin de mieux partager l’approche mais apprendre aussi les bonnes pratiques.

Difficultés

La faiblesse des ressources financières pour répondre aux attentes des populations qui

formulent de plus en plus des demandes en formation non satisfaites

Perspectives

❖ Mise en réseau des différentes organisations partenaires d’ALPHADEV

❖ Mise en œuvre d’un centre d’apprentissage populaire (CAP) pour la réinsertion

professionnelle des enfants déscolarisés et des jeunes filles analphabètes

❖ Elaboration d’un plan stratégique

❖ Evaluation des cercles Reflect en partenariat avec South Africain Network Reflect

(SARN)

IV visibilité

Pour assurer une gestion efficace et efficiente des programmes, ALPHADEV a mis en

place des outils de gestion interne et externe que sont entre autres : la plaquette

d’information, guide d’organisation, manuel de procédures et un règlement

intérieur.

Et dans le souci d’assurer une bonne visibilité, ALPHADEV publie son bulletin

d’information électronique bimestriel et son site web : www.ongalphadev.org

Conclusion

Malgré la faiblesse de ses ressources internes, ALPHADEV a pu relever le défi de

l’organisation et de la mobilisation, grâce à l’esprit créatif de ses membres.

Aujourd’hui, nous démarrons l’année 2009 avec des nouvelles ambitions pour servir

encore une fois notre communauté.

13

ALPHADEV travaille pour être chaque jour plus efficace et efficient dans ses

interventions, c’est la raison pour laquelle des mesures salutaires sont préconisées, telles

que : la définition d’un nouvel organigramme avec un Conseil d’administration investi d’un

pouvoir de contrôle pour la Direction, des chargés de programmes avec des résultats à

atteindre dans le temps.

Nous restons conscients, qu’ils nous restent encore du chemin à parcourir pour la

réalisation de notre plan stratégique.

Nous remercions ceux ou celles qui nous ont soutenu durant cette année et qui

continuent à le faire, ALPHADEV ne ménagera aucun effort pour continuer leur confiance

tout en saluant la bonne collaboration des collectivités locale