formation

Centre d’Apprentissage Populaire (CAP)

Le programme de mise à niveau et de soutien à l’insertion professionnelle de jeunes déscolarisés et de analphabètes (filles et garçons) se fait à travers la mise en place d’un Centre d’Apprentissage Populaire (CAP). Il s’agit d’un espace éducatif et de formation qui reçoit des jeunes filles et garçons déscolarisés et analphabètes. Le centre offre une formation de base dans les apprentissages instrumentaux avec une articulation dans un métier susceptible de leur faciliter une insertion socio économique et une protection sociale adaptée.

L’objectif de ce programme est d’améliorer le niveau d’éducation des jeunes déscolarisés et analphabètes (filles et garçons) afin de contribuer à leur meilleure insertion sociale et professionnelle.

Un total de 60 jeunes âgés de 15 à 20 ans, dont 40 filles, de la commune d’arrondissement de Malika ont bénéficié de la phase 1 du programme (2011-2014). Fort de sa popularité, la phase 2 du programme (2015-2018) accueille près de 86 élèves.

De plus, dans le cadre de ce programme ALPHADEV a adopté une Politique de Protection de l’Enfant afin de manifester son engagement et sa détermination pour la prévention des abus envers les enfants. Cette politique de protection de l’enfant passe par l’élaboration des normes et procédures de protection des enfants au sein de l’organisation.

Le programme de mise à niveau et de soutien à l’insertion professionnelle de jeunes déscolarisés et de analphabètes est réalisé grâce au soutien financier de Terre des Hommes Suisse.

11 bénéficiaires développent leurs compétences entrepreneuriales

ALPHADEV et Planète Urgence ont permis à 11 bénéficiaires d’améliorer leurs compétences en gestion financière. Dans le cadre du programme de Congé Solidaire de Planète Urgence, Hayette Soltani, de formation auditeur, est intervenue pour former les participants à la gestion financière et à la comptabilité.

Cette formation s’est déroulée sur deux semaines, du 18 au 29 août 2014. Les 11 bénéficiaires – 4 hommes et 7 femmes âgés de 19 à 45 ans – sont enseignants, commerçants, fermiers ou étudiants. Ils ont pu acquérir les outils de base permettant d’améliorer la rentabilité de leur activité ou de mettre en place une stratégie financière pour leur projet de micro-entreprise. « Je fais de la comptabilité mais je n’ai jamais eu de formation, alors ça m’aide beaucoup à voir clair et à comprendre mon travail. J’ai acquis des notions que je n’avais pas », affirme Astou Ndiaye, une des participantes.

Au-delà de l’apprentissage des notions financières théoriques, les participants ont appris à développer les bons réflexes de l’entrepreneur. « Les exercices basés sur des exemples de situation directement issus de leur propre expérience leur ont permis de comprendre de manière illustrée l’articulation à faire entre la finance et l’entrepreneuriat », précise la formatrice Hayette Soltani. « D’un point de vue stratégique ils sont maintenant capables de prendre les bonnes décisions à partir du bilan financier qu’ils ont réussi à établir préalablement  grâce aux outils de gestion abordés pendant la formation»

Plusieurs participants comme Bacary Sané et Mamadou Camara ont plusieurs projets en tête. La formation leur a donc permis d’obtenir les outils nécessaires pour gérer leurs micro-entreprises. « Je sens une nette amélioration. Ça me permet de savoir comment gérer mon entreprise », a mentionné Camara qui souhaite avoir un poulailler.

La formation a connu un tel succès que les participants en redemandent encore. « Nous aurions aimé que ça continue pour avoir une formation plus poussée, et peut-être même avoir une formation sur l’utilisation des outils informatiques pour la comptabilité », conclut Sané.

Les participants ont reçu leur attestation à la fin de la formation.

50 bénéficiaires profitent de formations en marketing commercial et en communication

Le programme de renforcement des capacités d’ALPHADEV a permis à plus de 50 personnes de recevoir des formations en marketing commercial et en communication au cours du mois d’octobre.

Formation en marketing commercial

Les 14 et 15 octobre, plus de 25 participantes de la Chambre des Métiers Artisans ont assistés à une formation en Marketing commercial offerte par la volontaire du programme de Congé Solidaire, Marie-Josée Simard. Au cours de la formation les participantes ont pu se familiariser avec les notions de base du marketing et développer quelques outils tel logos et promotions, qui les aideront à mieux commercialiser leurs produits.

Sur les photos nous pouvons apercevoir les participantes à l’œuvre lors des ateliers sur la création de logos.

Formation en communication

Une bonne communication est un élément essentiel pour toutes les organisations. C’est pourquoi ALPHADEV avait convié 25 personnes pour participer à une formation sur les techniques de base de la communication les 21 et 22 octobre derniers. Cette formation était offerte par la Conseillère en communication Nadia Berger. Parmi les participants on retrouvait le personnel d’ALPHADEV, des représentantes des groupements de femmes membre d’ALPHADEV, ainsi que différents partenaires locaux des communes de Malika, Keur Massar et Yeumbeul Nord et Sud (mairies, associations communautaires œuvrant auprès des jeunes, des femmes et des handicapés moteur).

À travers différentes activités participatives, les participants ont pu acquérir des notions sur l’élaboration d’une stratégie de communication, l’élaboration de messages de communication, la préparation de plan de communication et les techniques de relations avec les médias.

Feature

Un volontaire de Planète Urgence anime une formation en bureautique

Dans le cadre du programme Congé Solidaire de Planète Urgence, Richard Ratton est intervenu pour offrir des connaissances de base en bureautique à 23 bénéficiaires. La formation a notamment permis aux participants de s’initier à Excel et Word.

Pour la majorité des bénéficiaires il s’agissait d’une initiation aux outils informatiques. « Je n’avais jamais manipulé un ordinateur de ma vie », dit madame Fatou Bà, une sage-femme à la retraite qui offre maintenant ses services à un regroupement de femmes entrepreneuses. « La méthode participative et la patience du formateur ont permis une bonne transmission du savoir. Maintenant je pourrai me servir de ces compétences pour écrire des rapports pour le réseau des groupements de femmes entrepreneuses. »

Quand à la jeune étudiante Kodou Niang, elle se sent maintenant mieux équipée pour poursuivre sa formation académique. « J’ai plus confiance en mes moyens. Je parviens à maitriser l’outil informatique et je peux maintenant faire un CV et des demandes de stage. C’est exactement ce que je souhaitais.»

Le formateur Richard Ratton n’en est pas à sa première expérience avec Planète Urgence. Après une première mission au Bénin en 2012, il a réalisé un deuxième mandat auprès des partenaires d’ALPHADEV.

« L’objectif est de transmettre mes compétences de manière optimale et transposable dans le quotidien des bénéficiaires », mentionne Richard. Son programme de formation a été adapté de façon à ce que chacun y trouve son compte. Ainsi, le débutant a pu acquérir des bases qui lui permettront de mieux appréhender l’outil informatique, et celui qui est plus avancé a été en mesure de compléter ses connaissances et continuer son apprentissage. « Au final, je souhaite simplement leur apporter un peu d’autonomie et les inciter à poursuivre dans leur démarche. »

Pour Richard, cette expérience vient combler un désir profond. « L’humanitaire est un désir profond qui date de nombreuses années. Grâce à cette expérience je me permet maintenant d’envisager que moi aussi je peux apporter ma contribution : ne plus être un spectateur, mais un acteur, en toute humilité, et agir comme un citoyen du monde. »